Archives annuelles : 2013

Hackers ?

2013-10-29_Hacker
Cliquez pour agrandir.

Cette infographie est disponible aux formats svg et pdf.

Transcription :

“We are hackers”

“hackers” : c’est le surnom que s’est donné un groupe d’étudiants d’une université américaine, le MIT. Dès 1960, ils « bidouillent » (ou modifient) leur(s) ordinateur(s) pour en améliorer les performances.

Mais pas seulement !

Les hackers, des méchants médiatiques

« Vol d’argent, de données, failles de sécurité… » Depuis les années 1990, les médias à grande audience se passionnent pour les dangereux auto-proclamés « hackers » (ou pirates informatiques).

Mais pas seulement !

Les nouveaux hackers : le retour des bidouilleurs

Ces toutes dernières années, une nouvelle définition beaucoup plus positive est apparue : un “hacker” essaye d’améliorer le quotidien (les lieux de vie, la communauté… ) avec les « moyens du bord » : des applications, des autocollants, de l’entraide…

Et alors ?

« Le hacker ? Il peut aussi bien être le bon, la brute que le truand »

Un hacker peut être bienfaiteur ou malfaisant ou bien quelque part entre les deux. Tout dépend du but et des moyens qu’il choisit pour écouter, changer ou faire évoluer les systèmes en place (informatiques ou non).

Remerciements et crédits

Merci à Marie-Cécile Paccard et Goulven Champenois pour les relectures. L’intégralité des illustrations sont soit réalisées spécialement soit disponible en domaine public sur The Noun Project.

Pourquoi le piratage ? L’état de la vidéo à la demande en France.

Après la remise du rapport Lescure, une infographie pour mieux comprendre l’état actuel de l’offre légale en France relative à la vidéo à la demande.

VAD_outlines
cliquez sur l’image pour agrandir l’infographie (SVG)

Transcription de l’infographie

Un film sort en salle

L’offre légale propose :

  • après 4 mois, il est disponible en DVD ;
  • après 10 mois, sur une chaîne payante (Canal+, OCS, …) ;
  • après 22 mois, sur une chaîne gratuite qui a coproduit le film ;
  • après 30 mois, sur une chaîne gratuite ;
  • après 36 mois, en vidéo à la demande.

Illégalement, le film est disponible environ 4 mois après sa sortie en haute qualité sur le web

Il y a donc 32 mois entre l’offre légale et le téléchargement illégal !

Un épisode d’une série est diffusé à la télévision étrangère

Illégalement, l’épisode est disponible en version originale sous-titrée en haute qualité sur le web dans la semaine de sa diffusion (en fonction de la popularité de la série).

Légalement, il existe des exceptions où la diffusion et le téléchargement en version originale sous-titrée sont possibles le lendemain (WarnerBros, M6VOD, OCS,…).

Pour les séries stars », 6 à 24 mois d’attente sont nécessaires si les droits ont été achetés par une chaine de TV (disponible après la diffusion télévisée).

Sinon : jamais. S’il n’y a pas de diffusion française, il n’y a pas d’offre légale sauf si le producteur de la série la propose indépendamment comme le fait Warner Bros.

Le buzz

Le buzz, mais qu'est-ce que c'est que ce bruit ? Cliquez sur l'infographie pour l'agrandir
Cliquez sur l’infographie pour l’agrandir (svg).

Mais qu’est-ce que c’est que ce bruit ?

Sur le web : un contenu, c’est un comme un virus. Il peut se diffuser de personne à personne, il peut prendre plein de formes différentes (image, vidéo, site web, détournement, communiqué…) et se transmet de toutes les façons imaginables (bouche à oreille, email, réseaux sociaux, blog & sites…) !

Mais quand est-ce que cela devient un buzz ?

Quand un virus atteint un grand nombre de personnes, on parle alors d’une épidémie. Un buzz, c’est une épidémie d’un contenu !

Le problème ? Pour un virus, c’est le ministère de la santé qui déclare que l’on a atteint une épidémie. Pour un contenu, tout le monde peut affirmer que c’est un « Buzz ». À force d’être mal utilisé, le mot « Buzz » ne veut plus dire grand chose aujourd’hui. C’est juste un contenu qui se répand sur le web.

2013 en chiffres

Une infographie réalisée à quatre mains et quatre oreilles avec Stéphane Deschamps.

Malvoyants, cette infographie est pour vous !

Vous avez des oreilles en parfait état de marche ? Alors écoutez la version audio sur Nota Bene, le carnet web de Stéphane Deschamps.

Infographie : 2013 en chiffres

Cliquez sur l’infographie pour l’agrandir

Cette infographie est également disponible au format SVG.

Sources

Notes

  • Attention, cette infographie contient du second degré.
  • Merci à Stéphane Deschamps pour la proposition, le bon moment de fun et la transcription de cette infographie au format audio