Twitter expliqué à mon beau-père

Temps de Lecture : 1'30

Une histoire vraie avec de gros morceaux de métaphore filée à l’intérieur !

Twitter expliqué à mon beau-père - transcription disponible ci-dessous

Twitter expliqué à mon beau-père - Cliquez pour agrandir

Transcription

Utiliser Twitter, c’est comme si je me transformais en une agence de presse : mon agence peut être spécialiste ou généraliste, intéresser uniquement des amis ou des professionnels…Je choisis ma ligne éditoriale (ou de ne pas en avoir une). Je publie des dépêches/des tweets. Je peux échanger avec les personnes qui m’ont répondu/mentionné. Je peux aussi répondre à/mentionner des personnes qui m’ont interpellé par une dépêche/un tweet.

Je m’abonne à des agences/comptes pertinents et je peux rediffuser/retweeter les dépêches/tweets que
je veux partager à mes abonnés.

Les personnes qui s’abonnent à mes dépêches/tweets sont celles que j’intéresse.

Pour ne pas être noyé sous les dépêches/tweets, je n’hésite pas à limiter le nombre des agences/comptes que je suis et à me désabonner de certains : ce qui rend Twitter intéressant, c’est l’ensemble de mes abonnements et de mes échanges, c’est ce qui rend mon Twitter unique.

Télécharger la version PDF imprimable de cette infographie : Twitter expliqué à mon beau-père

Merci à Florie Guibert, Miriam Chevallereau, Guillaume Garcia, Nicolas Klein, et Samy Rabih pour leur contribution à cet article. Merci également à Eric Chevallereau.

11 réflexions au sujet de « Twitter expliqué à mon beau-père »

  1. J’aime bien. Mais il y manque un aspect, qui est MA métaphore filée : twitter c’est aussi une conversation au bar dans une soirée.
    Les gens en font la qualité, on y parle de tout, on peut un peu écouter les voisins, et si on rate quelque chose parce qu’on est allé rechercher un cocktail, c’est pas grave grave.

  2. L’esprit critique à avoir lorsque l’on est sur twitter est le même que celui que l’on doit avoir lorsque l’on regarde le journal de 20h ou qu’on lit un article de presse. La désinformation passe aussi bien par un journal télévisé (je vous laisse chercher dans google des exemples d’interviews truquées) que par un média social : s’il y a des « bons » journalistes, il y en a également des mauvais et pas dans les plus petits médias.
    Bien à vous.

  3. Tout ce qu’on peut lire est sujet à caution, dès lors je ne suis pas certain qu’il faille supprimer l’étude de l’esprit critique dans les écoles. Un bon journaliste va toujours recouper ses informations avant de publier. Qu’en est-il sur Twitter ? Je me pose la question. Pour être clair je ne suis pas abonné, dès lors je ne participe pas, mais cela ne m’empêche pas de me poser des questions par rapport à cet outil qui est à la fois un bien et à la fois source de désinformation potentiel. Bien à vous.

  4. Comme d’habitude, ton infographie est particulièrement pertinente.

    J’aime assez le détournement du formulaire de création de compte qui transforme l’utilisateur.

    L’analogie entre journaliste et utilisateur est bien trouvée, c’est vrai que sur twitter, tout est une question de choix des sources, en fonction des critères que l’on se met et de l’utilité de l’outil.

    Est-ce que c’est un outil de veille, d’échange, de diffusion d’informations ? Le choix des sources et la communication avec celles ci seront différents en fonction du besoin.

  5. Efficace, rapide et le ton est à la pédagogie. Avec un outil comme Twitter, c’est nécessaire.

  6. Excellente infographie.
    Je n’aurais pas trouvé de meilleurs mots pour le présenter.
    La pédagogie et moi, ça fait deux. C’est toujours intéressant de voir comment Twitter est expliqué autour de nous.

    Génial :)

  7. moi, j’écris à mon fils: je le remercie de nous éduquer à toutes ces formes nouvelles de communication qui sont, pour nous, riches de découvertes même si nous ne sommes pas à la pointe du conseil et de l’assistance. Toujours disponibles pour que tu prennes le temps de nous faire découvrir.
    nous remercions clément, anne claire, tous nos jeunes, facebook, twitter de nous faire suivre tes infos.

  8. le menu est efficace, je ne demande qu’à avoir une formation personnalisée!!! c’est magnifique la circulation d’infos quand c’est pour le bien du monde et de chaque homme. Bravo avec une grosse pointe d’envie de découvrir encore mieux tout ce « nouveau monde »

Les commentaires sont fermés.